Comment choisir le meilleur système d’alarme anti-intrusion ?

Publié par La rédaction le 28 Mai 2024, modifié le 22 Mai 2024

Pour protéger votre domicile des intrusions et des cambriolages, rien de tel qu’un système d’alarme anti-intrusion. Comment choisir le meilleur système anti-intrusion en fonction de vos besoins ? On fait le point.

Comment choisir le meilleur système d’alarme anti-intrusion ?

Comment fonctionne un dispositif anti-intrusion ?

Tout d’abord, il faut savoir que tous les systèmes d’alarme anti-cambriolage se composent de différents éléments dont des détecteurs de mouvements ou d’ouverture, une centrale d’alarme, des avertisseurs sonores et lumineux et une commande de marche et d’arrêt. Chacun assure un rôle clé dans le fonctionnement du dispositif pour prévenir une intrusion.

Les détecteurs de mouvements ou d’ouverture

Afin de repérer la présence de cambrioleurs et intrus, il existe deux types de détecteurs : de mouvements ou d’ouverture.

Protégez-vous 24h/24 des cambriolages avec l’alarme Verisure

Commencer mon devis
  • Les détecteurs de mouvements : aussi appelés détecteurs volumétriques, ils repèrent les présences par infrarouge (chaleur corporelle), par hyperfréquence (détection de mouvements), ou en associant les deux (détecteurs bi-technologiques). Si vous avez des animaux, il existe des détecteurs de mouvements capables de ne pas signaler leur présence comme anormale.
  • Les détecteurs d’ouverture : dits périmétriques, ces détecteurs réagissent aux vibrations et aux chocs à l’ouverture. Installés pour sécuriser les portes ou les fenêtres, ils s’activent en cas d’effraction. Certains détecteurs d’ouverture repèrent également les chocs, ce qui les rend encore plus performants.

La centrale d’alarme

Véritable tour de contrôle de tout votre système de protection anti-intrusion, la centrale d’alarme relie les différents éléments de détection installés à votre domicile (détecteurs de mouvements, détecteurs d’ouverture et caméras anti-intrusion) et reçoit leurs informations. En cas d’intrusion, la sirène sonore s’active et la centrale envoie un signal d’alerte au centre de télésurveillance. 

Alarme anti-intrusion : connaître ses besoins pour bien la choisir

Un système de protection efficace contre les cambriolages est avant tout une installation qui a été définie en fonction de vos besoins, par un installateur professionnel.

Les questions de votre installateur auxquelles il faudra répondre

Pour être pleinement satisfait de votre système d’alarme anti-intrusion, votre installateur devra le concevoir en fonction de vos besoins et de vos habitudes. Préparez-vous à répondre à ce genre de questions : 

  • S’agit-il d’une habitation principale ou secondaire et souvent non occupée ?
  • Avez-vous besoin de sécuriser tout ou partie de l’habitat ?
  • Y-a-t-il des animaux de compagnie présents dans le logement ?
  • Le système est-il voué à évoluer avec des projets de travaux ou d’agrandissement ?
  • Avez-vous besoin d’un système activable pendant le sommeil ?
  • Dois-je également prévenir les accidents domestiques (départ de feu et autres accidents de la vie courante) ?

La certification comme critère de choix pour les alarmes anti-intrusion

Pour bien choisir votre système d’alarme anti-intrusion, la certification NF&A2P vous assure que celui-ci offre le plus haut niveau d’efficacité et de résistance, fixé par le standard normatif français. Cette norme distingue trois niveaux de sécurité : 

  • A2P 1 bouclier : pour les habitations difficilement accessibles (en étages) ou sans objet de valeur.
  • A2P 2 boucliers : pour les maisons individuelles ou appartements en rez-de-chaussée.
  • A2P 3 boucliers : pour les locaux contenant des objets de valeur comme les bijouteries ou commerces.

Le prix d’une alarme anti-intrusion : quel budget prévoir ?

Le prix d’une alarme anti-intrusion va dépendre du nombre d’équipements, mais aussi de l’espace à protéger. Par exemple, un appartement demande moins de détecteurs qu’une maison de plain-pied avec un garage et des baies vitrées. Le montant du matériel peut s’élever à quelques centaines d’euros. Sachez cependant que généralement, le coût d’une alarme filaire est légèrement plus bas que celui d’un dispositif sans fil. À cela, il faut ajouter le prix de l’abonnement de télésurveillance, soit une centaine d’euros selon les services proposés.

Partager l’article

Téléchargez nos guides

Le grand guide la sécurité
Une maison sûre au fil des saisons. 12 pages d’idées et conseils pour Protéger et sécuriser son logement.
Consulter la brochure
Vacances d’été, une maison bien protégée
Retrouvez tous les réflexes à adopter pour bien protéger sa maison avant de partir en vacances.
Consulter la brochure