Détecter un feu de cheminée suffisamment tôt

Publié par La Rédaction le 04 Juil 2022, modifié le 12 Jan 2024

Vous avez une cheminée ? Vous souhaitez savoir comment détecter un feu de cheminée ? On vous dit tout !

Détecter un feu de cheminée suffisamment tôt

Être assis au coin du feu durant la période hivernale est un moment unique. Cependant, il faut rester vigilent et savoir reconnaitre suffisamment tôt les départs de feu de cheminée afin de se protéger le plus rapidement possible.  

Détecter suffisamment tôt un feu de cheminée : Les signes d’un départ de feu

Généralement, les départs de feu ont lieu à l’intérieur du conduit de cheminée, dans la partie non visible. La fumée est évacuée vers l’extérieur, et la libération progressive d’émanations toxiques, notamment le monoxyde de carbone, peut entraîner malaises et évanouissements. Vous êtes alors dans l’impossibilité d’appeler les secours. La cause la plus courante de ses risques d’incendie est le défaut d’entretien ou l’absence de ramonage : si les conduits ne sont pas nettoyés à intervalles réguliers, la suie finit par s’accumuler jusqu’à former de gros paquets de résidus capables de s’enflammer. Le ramonage est obligatoire. 

Protégez-vous 24h/24 des cambriolages avec l’alarme Verisure

Commencer mon devis

La première précaution consiste donc à entretenir régulièrement la cheminée, le foyer qui sert à la combustion et l’orifice d’évacuation situé au niveau du toit. L’extrémité de la cheminée doit par exemple être recouverte d’une protection en forme de chapeau qui fait office de pare-pluie et empêche les débris dans les conduits. 

Un incendie occasionné par un feu de cheminée provoque des dégâts importants pouvant aller jusqu’à la destruction complète du logement. L’élévation de la température du bâtiment, engendre des risques d’effondrement laissant une forte odeur de suie. 

Détecter suffisamment tôt un feu de cheminée grâce aux détecteurs de fumée

Les détecteurs de fumées sont devenus obligatoire dans tous les logements depuis mars 2015. Couplés à un ou plusieurs détecteurs de monoxyde de carbone, ils offrent une protection optimale au départ non contrôlé de feux de cheminée. Il est impératif d’installer ces deux types de détecteurs dans la mesure où ils sont complémentaires. Verisure propose ces détecteurs reliés à un système d’alarme lié à un service de télésurveillance. Ainsi, ils émettent un signal qui prévient les usagers d’une situation anormale. Le détecteur de CO2 permet d’identifier précocement une quantité anormale de monoxyde de carbone dans l’air ambiant.  

Alors, afin de profiter sereinement de votre feu de bois, veillez à vous assurer que toutes les précautions soient prises pour votre sécurité et celle de votre entourage !  

 

 

Partager l’article

Téléchargez nos guides

Le grand guide la sécurité
Une maison sûre au fil des saisons. 12 pages d’idées et conseils pour Protéger et sécuriser son logement.
Consulter la brochure
Vacances d’été, une maison bien protégée
Retrouvez tous les réflexes à adopter pour bien protéger sa maison avant de partir en vacances.
Consulter la brochure